Lame XV : Le Diable du Tarot de Marseille

Le principe de la vitalité physique, les sens physiques et occultes de la Matière

Le Diable pose une interrogation élevée. Tout au long des investigations symboliques, l’arcane XV du Diable a eu pour signification un voile subtil, qui ne se révélerait dans toute sa lumière qu’après de longues études, et quelques années de pratique.

Quel est le message du Diable ? Le Diable règne sur les forces occultes et sa parodie divine, la puissance qu’il déploie nous avertit du danger des forces spirituelles mal utilisées

Sur un plan psychique, le Diable nous montre les dangers de celui qui reste soumis à son seul instinct, mais il souligne également l’importance de ne pas fuir nos côtés négatifs, pulsionnels, presque bestiaux. Il nous faut un jour ou l’autre affronter notre réalité d’ombre dans ce qu’elle a de plus vil et de plus obscur, c’est la seule condition pour la dépasser.

Dans le Diable du Tarot de Marseille, nous observons deux sources d’énergies fondamentales :

– Le microcosme atomique Ă  l’origine des sciences de la Magie Noire. Cette Ă©nergie prend sa source dans les mondes infĂ©rieurs et sa manipulation exige une maĂ®trise et un contrĂ´le constant.

– Le macrocosme des fluides universels Ă  l’origine des sciences de la Magie Blanche. Cette Ă©nergie prend sa source dans TempĂ©rance (lame XIIII).

Aucune de ces énergies n’est positive ou négative. Comme toutes formes d’énergies, elles sont neutres à l’état stable… Donc polarisées. La polarisation dépend de l’usage que l’on en fait. Le Diable représente les forces de contraction de l’Univers, celles que l’on assimile de façon générale à la matière. Toutefois, l’énergie du Diable est plus instable et demande un contrôle continu, égal à celui qui préside à la surveillance de l’énergie atomique.

Issu de la matière, le Diable du Tarot de Marseille domine celle-ci et exerce une influence à l’élaboration des techniques dites « appliquées ». On classe dans domaine l’hypnose et le magnétisme. Le Diable développe le « Moi », les instincts, les sens physiques, il permet de jouir avec passion des plaisirs de la matière. Mais il suffit que l’homme perde l’apport de la puissance équilibrante de l’âme pour que, emporté par les excès du Diable, il ne devienne esclave d’impulsions destinées à le faire évoluer.

Le Diable est assimilé aux forces du physique et de la conscience par opposition aux forces issues du psychisme et de l’âme. Les unes comme les autres ont leurs extrêmes. Avec l’Arcane du Diable du Tarot de Marseille nous nous retrouvons dans une configuration identique au Pape (lame V), mais sur une autre vibration. Le Pape est un pont entre l’être humain et le spirituel. Le Diable quant à lui est un pont entre l’être et la profondeur de ses sentiments, de ses désirs et des choses qui peuvent le pervertir.

Représentation physique de la carte du Diable du Tarot de Marseille

Le Diable du Tarot de Marseille, porte le nombre XV. 15 = 6 qui représente l’hésitation et l’émotivité. 15 évoque les soumissions et les pulsions. Le personnage au centre représente un diable, figure le Lucifer, le « porteur de lumière », premier Ange ayant choisi d’expérimenter le monde de l’incarnation sur le plan physique (la chute).

Le nombre 15 nous renvoie d’ailleurs à cette problématique : composé du principe créateur, le 1, et de l’homme réalisé, le 5, il nous renvoie à ce qu’il y a de plus haut chez l’individu, son âme.

1+5 =6, nous renvoie à l’arcane de l’Amoureux (lame VI), celle du choix : toutes les possibilités nous sont offertes, à nous de prendre le chemin au carrefour, et de le suivre fermement et avec conviction. Le 15 n’est pas sans évoquer le carré magique de Salomon où le nombre 5 se trouve au centre, et où l’on peut toujours retrouver le total de 15.

4 9 2
3 5 7
8 1 6

Il est debout sur un piédestal de couleur rouge, symbole d’énergie et d’action, et chair, représentant le prolongement de l’homme mais aussi la conscience et le pouvoir sur le temporel et le spirituel. Il porte dans sa main gauche une lame blanche, « l’épée de lumière ». Une ceinture rouge est positionnée sur le bas de ses hanches, indique toute l’énergie sexuelle. Sa tête est coiffée d’un chapeau jaune, orné de bois de cerf, symbole des forces divines et aussi d’une grande intelligence.

Si le Diable du Tarot de Marseille est le diviseur, matière/esprit, il est aussi l’androgyne de la manifestation, reliant en lui l’humanité et l’angélité (il est ailé). Les ailes rappellent l’origine céleste du Diable. Sur un plan inférieur au Diable, nous découvrons deux personnages, un féminin et un masculin. Ils sont nus, ont de grandes oreilles pointues, ils portent aussi des bois ainsi qu’une queue. Ils sont attachés au piédestal par une corde nouée à leur cou. Mi humain, mi animaux, ils symbolisent des êtres réduits à l’état de bêtes, à l’esclavage sous l’influence du Diable du Tarot de Marseille.

Le sol est en profondeur noir et au-dessus strié de jaune, la couleur noire représente ce qui est caché, mais riche et fertile comme la terre. Elle aspire à la lumière. C’est le mystère des choses non encore révélées. La couleur jaune montre un travail, un processus par lequel, une chose atteint un autre stade. Le jaune est interprété comme la couleur du plan Divin.

Sachons aussi que le Diable est le centre de nuit par opposition au centre de lumière qu’est Dieu.

Le Diable est toujours chargé d’un grand magnétisme, il incarne la puissance, le pouvoir, l’argent. Si on l’associe à d’autres lames comme la Papesse (lame II), la Lune (lame XVIII) ou l’Etoile (lame XVII), il parle de compréhension occulte, ésotérique, de voyance, de médiumnité. Une lame associée à une autre peut voir son sens se modifier, s’amplifier ou s’adoucir.

Les significations du Diable

Le pouvoir du Diable

Il donne accès aux mondes invisibles, à l’irrationnel, à l’ésotérisme, permet un épanouissement sexuel, donne la richesse, l’argent, le pouvoir, la réussite sociale et matérielle, magnétisme certain, grand pouvoir d’attraction.

Le sens social du Diable

Un Don Juan, un amant passionné mais rarement libre, un homme influent ou de pouvoir, un homme riche, un travesti, tout ce qui concerne la mode. Les gains quels qu’ils soient, une bonne affaire financièrement parlant.

L’espace du Diable

Tout ce qui concerne l’audiovisuel, les médias, la radio. La Bourse, une banque, une salle de jeux, les champs de courses, les paris, les jeux de hasard. Les lieux nocturnes à la mode, les cabarets, boites de nuit, etc.

Le corps

Tout ce qui concerne l’appareil génital chez l’homme ou chez la femme, les intestins, tendance aux excès en tout genre, le stress, l’hypertension artérielle.

En pour (Les atouts)

Un homme ou une femme de pouvoir, la puissance, le charisme, la réussite financière. Accord sexuel dans une affaire sentimentale. On est davantage dans le domaine de la passion et de la dépendance que dans celui de l’amour harmonieux et constructif. Avec le Diable, même si la lame est « en pour », il y a toujours une dépendance qui s’installe.

En contre (Les risques)

Conflits en tout genre, difficultés matérielles importantes. Perversion, manipulation, problèmes sexuels voire impuissance, pathologies diverses.

Lame XV : Le Diable du Tarot de Marseille
4.9 (97.06%) 34 votes