La MĂ©ditation

La méditation existe depuis plus de 2500 ans. Elle vient de Bouddha, un être humain qui a, en son temps, atteint l’éveil, correspondant à l’absence de souffrance, et a laissé des enseignements permettant à chacun de suivre ce chemin vers le bonheur durable et parfait.

La méditation est un art de vivre au quotidien, une science subtile des multiples possibles de l’homme. Elle nous incite à nous engager sur la voie de la paix et de la plénitude. Elle nous permet de découvrir que méditer c’est être créatif, conscient et libre. La méditation est une célébration et une relaxation. Elle est une expérience et une transformation.

Méditer, c’est remettre en question nos perceptions les plus ancrées et mettre nos idées les plus évidentes en apparence. Ainsi pour les étudier, les décortiquer, les dépouiller de leurs coquilles et tenter d’en trouver le noyau.

Il s’agit, d’une recherche sans fin. A mesure que vous libérerez vos idées de leur première couche, vous affinerez vos sens et irez à la découverte de nouveaux territoires à explorez. Vous remettrez vos certitudes en causes et vous les exposerez à votre concentration pour en découvrir les traits les plus profonds. Vous apprendrez considérablement sur vous, et aussi à prendre du recul.

L’enseignement bouddhiste

Une bonne intégration des connaissances et des pratiques dépend de la culture intérieure et individuelle de chacun. Il ne suffit pas d’être intelligent ou ignorant pour réussir, mais il faut bénéficier de ce que l’on appelle les « conditions réunies », afin que cette intégration ait lieu. La réussite est alors tributaire d’un ensemble de conditions devant prendre forme : l’existence d’une pratique ayant fait ses preuves, l’existence d’un enseignant sachant transmettre cette pratique conformément à sa forme d’origine, et l’existence d’un élève comprenant l’enseignement et sachant l’appliquer sans en déformer l’essence, ni la mise en application par la pratique. On comprend alors combien la pédagogie est essentielle.

Bien que le sens général de la méditation et son but soient d’amener la personne vers sa « nature de Bouddha », ce qu’il est appelé dans le langage laïc amener la personne à vivre son bien être parfait et durable, le chemin jusqu’au but, emprunté par chacun, sera différent.

Quelques techniques de méditation

La méditation Vipassana

C’est une des plus anciennes techniques de méditation, elle a été enseignée en Inde il y a plus de 2500 ans comme un remède aux maux universels. Bien qu’issue des enseignements du Bouddha, elle peut être pratiquée sans distinction de race, de milieu ou de religion, elle se révélera salutaire pour tous. Cette technique non sectaire vise à l’éradication totale des impuretés mentales et le bonheur suprême de la totale libération qui en résulte. ; Guérir, non pas seulement soigner les maladies physiques mais guérir l’homme de toutes ses souffrances en constitue la finalité.

La méditation Vipassana est un moyen de se transformer en faisant de l’auto observation. Une relation profonde entre l’esprit et le corps est nécessaire. Une attention disciplinée portée aux sensations physiques qui constituent la vie du corps, agissent et conditionnent continuellement la vie de l’esprit et réciproquement.

Cette technique est un entrainement mental qui permet de développer un esprit sain. Plus on pratique, plus grande est la libération de la souffrance et plus proche est le but final de la libération totale.

La méditation Transcendantale

Cette méditation est une technique de relaxation profonde et de développement de la conscience. Elle se base notamment sur l’utilisation de mantras (phrases ou mots répétés de nombreuses fois). Certains considèrent qu’elle est la plus facile, car elle offre un support de concentration plus concret mais en réalité sa maîtrise parfaite requiert une grande expérience. 

La méditation zen ou zazen

Le bouddhisme zen à été découvert en Occident au début du XX -ème siècle, à travers des arts comme l’aïkido, la cérémonie du thé, l’arrangement floral ou les jardins japonais. La profondeur de sa philosophie et la pureté de son esthétique ont alors suscité un engouement notable dans les milieux artistiques et intellectuels, sans toutefois déboucher sur une pratique directe dont zazen, la méditation zen, est la source.

Basée sur l’expérience immédiate et la compréhension de toute chose sur le champ. Cette méditation utilise des techniques pour changer la vision que nous avons de la réalité. Elle permet un changement radical de point de vue sur le monde et nous-même, simplement par le biais de l’observation et de la réflexion. Certains la trouveront plus palpable, d’autres y seront totalement hermétiques.

Ces techniques méditatives régulières permettent d’ouvrir notre canal médiumnique et d’accéder aux informations non perceptibles par nos cinq sens. L’intention, détachée du « vouloir », va alors se porter sur la précognition, la rétrocognition, le contact avec les défunts ou les êtres de lumière. Puis il suffira de diriger une nouvelle intention sur une personne vivante, décédée, ou un Guide Spirituel. Les renseignements reçus, en clairvoyance ou en clairaudience sont perçus par le Médium sous forme de blocs, qu’il faudra ajuster et retranscrire, particulièrement en séance de voyance divinatoire.

La méditation dynamique

Elle est une méditation chaotique, une folie méthodique. Tout ce qui est réprimé en vous doit sortir. Une fois que c’est sorti, vous en êtes débarrassé, déchargé. Vous êtes tellement chargé, chacun porte l’Himalaya sur sa tête. Vous ne pouvez bouger d’un iota avec tout ce poids sur la tête. Jetez-le ! Osez, soyez courageux !

La méditation dynamique est une méditation définie ou presque. Elle dure une heure et comporte cinq phases différentes. Il est possible de la pratiquer seule mais elle est plus puissante quand elle est faite à plusieurs. Malgré son efficace en groupe elle reste une expérience individuelle. Tout au long de votre méditation vous devez garder les yeux fermés, vous devez aussi avoir l’estomac vide et porter des vêtements amples et confortables.

Lorsque vous pratiquez la méditation dynamique, vous devez être continuellement alerte, conscient et vigilant, et en tout temps être témoin de ce qui se passe. Respirer aussi vite et profondément que possible, mettez-y toute votre énergie mais restez néanmoins témoin. Observez ce qui se passe comme si vous étiez un spectateur, comme si tout cela ne se produisait que dans le corps, que la conscience est simplement centrée et observe.

La danse intuitive ou méditation dansée

C’est une sorte de méditation où le rythme et l’écoute sont nécessaire. La danse est un excellent moyen de relâcher, de décompresser et d’accroître davantage son côté créatif. Associer la danse à la méditation est un excellent moyen de diminuer le stress, tout en permettant à l’esprit de trouver un état profond de conscience.

Les danses méditatives privilégient le cercle comme figure d’harmonie en perpétuel mouvement, autour d’un mandala naturel composé de végétaux, de pierres, d’eau et de feu, où chaque personne a sa place dans l’ensemble. Elle apporte la conscience de soi, la conscience des autres et la conscience de soi au milieu des autres.

Ces danses toujours simples, pratiquées en silence, sur des musiques variées, mais toujours très apaisantes, sont choisies pour leurs qualités vibratoires et invitent à l’intériorisation. Elles aiguisent la qualité de présence à soi, aux autres et à l’univers.

La méditation du rire

Le rire pourrait considérablement améliorer votre santé, et pourrait être aussi bon qu’un état de méditation profonde.

« Tous les matins, en vous réveillant, avant même d’ouvrir les yeux, étirez- vous comme un chat. Étirez chaque fibre de votre corps. Au bout de trois ou quatre minutes, les yeux toujours fermés, mettez vous à rire. Au début, vous aurez l’impression de faire semblant, mais très vite, le son de vos essais vous fera vraiment rire. Perdez vous dans le rire. Plusieurs jours peuvent passer avant que cela n’arrive vraiment, parce que nous n’avons pas l’habitude de ce phénomène. Mais avant longtemps, cela deviendra spontané et changera la nature de votre journée tout entière » . Technique de méditation, Guide pratique, Osho Rajneesh.

Rire est l’une des rares méthodes qui implique le corps, les émotions et l’âme. Lorsque nous rions, nous vivons l’instant présent. Pratiquer la méditation par le rire le matin permet d’apporter de la joie pour toute la journée, et en soirée elle devient un formidable relaxant qui inspire à d’agréables rêves.

Cherche la vérité dans la méditation et non dans les livres moisis. Celui qui veut voir la lune regarde le ciel et non l’étang.

Proverbe Persan.

La MĂ©ditation
4.9 (97.65%) 34 votes