Les voyants sont de plus en plus sollicités pour se faire tirer les cartes en Italie depuis la crise économique

Les voyants sont de plus en plus sollicités pour se faire tirer les cartes en Italie depuis la crise économique

La crise économique de l’Italie a créé une période de prospérité pour les voyants. Les voyants spécialisés en tarot ont en tout cas le même discours à ce sujet. Avec un taux de chômage élevé et une économie largement moribonde de plus en plus de gens cherchent un réconfort et des réponses à leur future situation auprès de l’ésotérique et de l’occulte en se faisant par exemple tirer les cartes de voyance.

Un nombre de demande de voyance pour se faire tirer les cartes en croissance

Le nombre de demande de guérisons et de voyants a augmenté par cinq fois depuis le début de la crise économique mondiale d’il y a dix ans, selon Mr. Codacons de l’organisation nationale italienne des consommateurs. Le secteur représente aujourd’hui une valeur estimée à huit milliards d’euros par an, la grande majorité des 155 000 praticiens du pays exigeant des liquidités et ne déclarant pas leurs revenus aux autorités fiscales.

Environ 13 millions d’Italiens (environ un quart dela population adulte) voient régulièrement des astrologues et des voyants pour leur tirer les cartes ou bien leur présenter leur visions de l’avenir par une consultation de voyance, soit trois millions de plus qu’en 2001, selon une enquête de Mr. Codacons.

“Le principal facteur à l’origine de l’augmentation du nombre d’Italiens qui se tournent vers les voyants qui vont vous tirer les cartes est, sans aucun doute, la crise économique”, a déclaré Mr. Codacons dans un rapport. L’économie italienne reste obstinément dans le marasme avec un taux de chômage global de 11 %.

Des dérives de la voyance dont il faut faire attention

Le taux de chômage des jeunes est beaucoup plus élevé, soit environ 35 %. “L’incertitude profonde sur l’avenir, la difficulté de trouver du travail, les problèmes économiques et l’espoir de résoudre des situations personnelles a poussé un nombre croissant d’Italiens à chercher des réponses en se faisant tirer les cartes de tarot et globalement dans la voyance et l’astrologie où les horoscopes sont de plus en plus sollicités.”, présente le rapport. “Ils finissent malheureusement entre les mains de gens sans scrupules qui profitent de leur fragilité et de leurs difficultés en leur divulguant de fausses voyances.”

L’Église catholique les a ainsi averti. Elle leur à également indiquée que l’intérêt croissant pour se faire tirer les cartes de tarot peut amener certaines personnes à s’aventurer dans le côté obscur de l’occulte avec quelques exorcismes nécessaires pour les débarrasser du mal et donc de faire très attention et de ne pas s’y aventurer.

Un déclin de la foi a conduit les gens à recourir à des “activités païennes”, comme l’utilisation de planches Ouija pour convoquer les morts. Le Vatican a déclaré l’année dernière qu’une augmentation du nombre de personnes qui s’adonnent au satanisme et à l’occultisme alimente une demande pour plus d’exorcistes des deux côtés de l’Atlantique.

“Le nombre de personnes qui participent à des pratiques occultes et sataniques, qui entraînent de graves dommages physiques, psychologiques et spirituels, est en constante augmentation “, a déclaré Valter Cascioli, psychologue et consultant scientifique auprès de l’Association internationale des exorcistes, qui a reçu l’aval du Vatican.

“L’absence d’exorcistes est une véritable urgence. Il y a une urgence pastorale à la suite d’une augmentation significative du nombre de biens diaboliques auxquels sont confrontés les prêtres exorcistes”, a-t-il déclaré au journal La Stampa.

Les voyants sont de plus en plus sollicités pour se faire tirer les cartes en Italie depuis la crise économique
4.7 (93.85%) 13 votes

Sur ce site Web, nous utilisons des outils qui stockent des fichiers de type cookies sur votre appareil. Les cookies sont normalement utilisés pour permettre au site de fonctionner correctement, pour générer des rapports d’utilisation de navigation et pour annoncer nos services/produits. Nous pouvons utiliser directement des cookies techniques, mais vous avez le droit de choisir d’activer ou non les cookies statistiques et de profilage. En activant ces cookies, vous nous aidez à vous offrir une meilleure expérience.