L’engouement pour la voyance en France en augmentation

L’engouement pour la voyance en France en augmentation

Les parasciences suscitent un phénomène d’engouement majoritaire en France depuis quelques années. C’est du moins le constat soulevé par le rapport de l’enquête Ifop-Fondation Jean Jaurès menée en novembre 2020 pour Femme actuelle. D’après cette enquête, le niveau de croyance des Français pour ces sciences parallèles, dont la voyance, et leurs attentes en matière de prédiction sont en hausse continue depuis plus d’une vingtaine d’années. Le présent article vous apporte des précisions ainsi que des explications sur cette tendance.

58 % des Français croient aux parasciences

Contrairement à certaines idées reçues, les parasciences ne sont pas un phénomène marginal. Loin de là, ces croyances rencontrent un véritable engouement chez les Français depuis des années. En effet, d’après l’enquête, 58 % d’entre eux déclarent croire à au moins une des disciplines de parascience, à savoir :

  • 41 % pour l’astrologie (33 % en 2000) ;
  • 29 % pour les lignes de la main (17 % en 2000) ;
  • 28 % pour la sorcellerie et les envoûtements (21 % en 2000) ;
  • 26 % pour la voyance (18 % en 2000) ;
  • 26 % pour la numérologie (18 % en 2000) ;
  • 23 % pour la cartomancie (21 % en 2000).

Ces chiffres laissent comprendre que, concrètement en acte, plus d’un quart des Français ont déjà eu à consulter un spécialiste des sciences parallèles (26 %) ou des publications spécialisées (vidéo, livre, article en la matière) au moins une fois dans leur vie. Plus précisément, 18 % de Français ont déjà recouru à un astrologue, 14 % à un voyant, 10 % à un cartomancien et 6 % à un numérologue. En ajoutant les 17 % de Français sondés (1007 personnes) qui pourraient un jour consulter une de ces disciplines, le potentiel des parasciences s’élève à 43 % des Français.

Si le phénomène est sensiblement plus féminin (63 %) que masculin (52 %), il touche beaucoup plus les jeunes générations avec 66 % pour les Français ayant entre 18 et 35 ans et 55 % pour les adultes ayant un âge supérieur.

Les consultations de voyance en hausse de plus de 5 points entre 1986 et 2020

D’après la même enquête IFOP, la croyance dans la prédiction de voyants et médium a augmenté de façon continue depuis l’an 2000 avec 8 points de plus enregistrés en 2020 : de 18 % à 26 %. De même, le taux de consultations chez ces spécialistes a évolué de plus de 5 points entre 1986 et 2020.

Par ailleurs, la consultation des parasciences afin de trouver des explications et réponses à une situation a particulièrement été répandue en 2020, à l’occasion de la crise sanitaire. En dehors de la santé, l’amour, le travail, l’argent et la famille, 20 % des adeptes ayant consulté un spécialiste de l’ésotérisme aimeraient avoir des réponses à propos du Covid-19, dont 11 % pour la voyance. Cet engouement s’est notamment fait remarquer sur internet et particulière sur Instagram où de nombreuses publications sur l’astrologie et la voyance sont régulièrement postées.

Comprendre l’engouement pour la voyance en France

La voyance doit cet engouement des Français particulièrement à sa capacité à trouver des réponses et explications à de nombreuses situations du quotidien. Que ce soit sur le plan professionnel, familial, sentimental, financier ou même sanitaire comme avec la pandémie du Covid-19, on fait recours cette pratique paranormale pour prendre une décision ou se rassurer.

De plus, la voyance devient davantage plus pratique avec la multiplication des sites internet et plateformes de voyance en ligne, notamment par téléphone ou SMS comme sur BonjourVoyance.fr. Aujourd’hui, vous pouvez non seulement prendre rendez-vous en ligne avec un médium, mais aussi le consulter à distance depuis chez vous, sous anonymat. Mieux, vous n’aurez à fournir que de simple information : date ou année de naissance, signe astrologique, prénom, etc.

L’évolution de l’intéressement des Français pour la voyance est également soutenue par la densité de son marché. En effet, cette pratique ancestrale attire chaque année plus 3 millions de Français qui veulent savoir de quoi demain sera fait. Pour les satisfaire, le pays compte plus de 100 000 spécialistes voyants et médiums, un nombre qui fait exploser le développement du marché. En 2016, ce marché présentait déjà un chiffre d’affaires de plus de 4 millions d’euros.